Michèle LETELLIER ses pièces théâtre, café-théâtre

- Racontez-moi votre enfance ou Ah! Laissez-moi mes névroses et reprenez vos endives cuites!

Quel est cet être humain coincé entre son thème astral, son numéro de sécu, le respect à son chef, ses petits amours, sa rencontre surréaliste avec Dieu, le risque de folie, la certitude de la vieillesse et le refus de la mort ? Le spermato en mal de réincarnation qui lui a donné vie, l’a-t-il choisi sur catalogue ? Un peu parano, un brin maso, un tantinet schizo, comment vivre ses névroses dans ce monde formaté, sans trouver refuge dans le racontez-moi votre enfance du psy ? L’auteur répond : Psycho-machins, socio-bidules, de votre psycho-prose, j’en ai ma dose. Pouce ! On fait la pause.  

 

 

Créé en 1979 et toujours terriblement d’actualité, joué plus de 450 fois, ce spectacle fut salué par la critique : « Portrait de notre monde moderne qui nous réconcilie avec la névrose… L’auteur envoie valser, entre sketches et chansons, l'ère du comportement aseptisé… Cocktail d'humour narquois et de farfelu, de tendresse aussi : une bouffée d'oxygène dans la morosité de l'époque… Pétillant, malicieux, comique et cosmique…  Textes profonds, étonnants d'acuité. Plaisanter sur des situations tout en sachant qu'on n'y échappe pas : n'est-ce pas la définition de l'humour ? »

- Je veux être pingouin

 

À la loterie de la vie, chacun a sa chance, ses batailles à mener, chacun sa vie, chacun sa mort. Chacun a sa place de clown, de dompteur ou de funambule. Une société de mères porteuses transporte vos ovules dans l’utérus des vaches, mais le troupeau se met en grève et l’enfant veut être pingouin… Je veux être pingouin aborde avec humour, entre sketches et chansons, le grand cirque de la vie, où l’on nous vole notre naissance avec les manipulations génétiques, où l’on brade en permanence notre liberté, où l’on codifie l’Amour et où notre propre mort est l’objet du marché indécent des pompes funèbres.

 

 

Créé au Festival d’Avignon en 1981, joué plus de 300 fois à Paris, visionnaire à l’époque, Je veux être pingouin est de pleine actualité aujourd’hui. Extraits de critiques : « Michèle Letellier parle du quotidien imprévisible pour arriver à l'essentiel… La fantaisie et l'intelligence de ce spectacle nous réconcilient avec nous-mêmes… Fable d'humour et d'émotion… Si le thème est grave, le spectacle est franchement drôle, corrosif, impertinent… Un spectacle bien écrit, de l'insolite, de l'original, du mordant… Tendresse et justesse du regard… Paillettes sur fond grinçant. »

Retrouvez Michèle LETELLIER en signature

 

au Salon des femmes de lettres à Paris

le jeudi 18 mai 2017 à 19h

au Cercle des Armées Place St Augustin

 

et au salon L'île aux livres de l'Ile de Ré 

les 21-22-23 juillet 2017 au Bois Plage en Ré